1. Améliorer le transit intestinal grâce à votre alimentation et des exercices
  2. Comment choisir une canne de marche
  3. Petits aménagements facile à réaliser pour la sécurité du logement d’un senior
  4. Les capteurs intelligents dans les soins aux personnes âgées
  5. Amour sans âge : les seniors et les rencontres
  6. Les personnes âgées voyageant seules : Quelques solutions intéressantes
  7. 7 avantages de l’exercice pour les seniors
  8. Pourquoi s’hydrater est-il crucial pour les personnes âgées ?
  9. Seniors : prendre soin de son cœur
  10. Seniors : mieux combattre l’arthrose
  11. Comment lutter contre les rides à la cinquantaine ?
  12. Comment lutter contre le reflux gastrique ?
  13. Les 5 erreurs à éviter pour les préretraités et les retraités
  14. Ce que les femmes devraient savoir sur le cancer du sein – Peu importe leur âge
  15. Marcher 20 minutes par jour peut vous sauver la vie
  16. Les dangers pour la santé de la position assise
  17. 6 Tactiques simples pour combattre la solitude
  18. Pourquoi le ronflement s’aggrave avec l’âge et ce que vous pouvez y faire
  19. Les 7 avantages de la danse à tout âge
  20. L’importance d’avoir, ou d’être, un défenseur des droits des patients
  21. Pleins feux sur les cheveux argentés
  22. Pourquoi ai-je besoin de lunettes de lecture pour le menu ?
  23. J’obtiens un divorce : Alors, qui serai-je maintenant ?
  24. Comment lutter contre l’hypertension artérielle
  25. Qu’est-ce que le vieillissement normal ?
  26. Pourquoi le jardinage est une bonne activité en vieillissant
  27. Ce que les + de 50 ans devraient savoir au sujet de leur thyroïde
  28. Pour les femmes âgées, la violence familiale n’est souvent pas physique
  29. Une nouvelle approche du cancer de la prostate à faible risque
  30. Visites de chiens en thérapie
  31. 7 erreurs communes d’entraînement les plus courantes commises par les débutants
  32. Le tapis de fleurs, soulage-t-il vraiment les maux de dos ?
  33. Dernière tendance : nostalgie pour la déco de votre maison
  34. 4 bonnes pratiques pour communiquer avec les seniors
  35. Quelques idées pour le bien-être des personnes âgées
  36. Pourquoi la maladie du parent âgé peut modifier la relation parent enfant

Une canne de marche est un support idéal pour les personnes qui ont besoin d’un peu plus de stabilité lors de leurs déplacements. Les cannes sont un excellent moyen d’ajouter du soutien à votre démarche sans trop vous ralentir. Voici comment choisir la canne qui vous conviendra le mieux !

Qu’est-ce qu’une canne de marche ?

La canne de marche est un dispositif d’aide à la mobilité. La canne aide son utilisateur à marcher en lui fournissant un point d’appui supplémentaire. Avec le temps, les cannes ont adopté des suages mixtes tels que devenir un accessoire de mode ou une arme de self défense. Dans cet article concentrons-nous sur l’aspect aide à la mobilité.

Quelle est la différence entre une canne et un bâton de marche ?

Les cannes sont des appareils fonctionnels conçus spécialement pour ceux qui ont besoin de stabilité et de soutien pendant la marche, tandis que les bâtons de marche sont plutôt conçus pour la stabilité en plein air, aidant à soutenir les randonneurs lorsqu’ils se déplacent sur des terrains accidentés. En outre, les cannes sont généralement dotées d’une sorte de poignée courbée ou incurvée sur laquelle l’utilisateur peut s’appuyer, tandis que les cannes de marche sont généralement des bâtons droits conçus pour être plus grands, ce qui leur confère une stabilité plutôt qu’un poids.

A partir de quand devriez-vous utiliser une canne de marche ?

canne-de-marcheDans certaines situations, l’utilisation d’une canne peut être la solution idéale pour vous aider à garder votre équilibre et à renforcer votre confiance en vos propres capacités de marche. Pour savoir si le besoin d’une canne de marche existe,posez-vous ces questions :

  • Puis-je marcher tous les jours sans aide supplémentaire ?
  • La marche provoque-t-elle des douleurs dans mes articulations, mes membres et mes muscles ?
  • Ai-je parfois l’impression que je risque de tomber en marchant sans aucune forme d’assistance ?
  • Lorsque je marche, est-ce que je recherche constamment une forme de soutien pour assurer mon équilibre et ma stabilité ?
  • Suis-je capable de marcher facilement sur un sol irrégulier ou de descendre et monter des escaliers avec aisance ?
  • Est-ce que je ne fais pas certaines choses parce que je crains de tomber ou que je suis physiquement incapable d’accomplir la tâche en raison de la marche ?
  • La marche me fatigue-t-elle plus qu’elle ne le devrait en raison d’un effort physique important ?

Si la réponse à l’une de ces questions est affirmative, il est peut-être temps de commencer à envisager un appareil d’assistance, comme une canne de marche.

Même si vous êtes simplement instable en marchant, ou si vous avez des difficultés à monter et descendre les escaliers, une canne peut vous apporter la sécurité que vous recherchez. L’une des meilleures raisons de commencer à utiliser une canne est de réduire la probabilité de tomber ou de ressentir des douleurs en marchant. Les cannes peuvent également contribuer à soulager la pression exercée sur vos articulations et à donner un répit à vos muscles. Grâce à ce soulagement, vous pourriez marcher plus loin et éventuellement avec moins de douleur tout au long de la journée.

Une canne de marche est-elle efficace pour le mal de dos ?

Si le mal de dos peut avoir des causes diverses, marcher avec une canne peut être un bon moyen de soulager le mal de dos et la pression. Elle peut être utilisée comme une mesure temporaire pour soulager la douleur pendant que vous en découvrez la cause, ou comme un ajout permanent à votre routine si votre médecin estime que c’est une bonne solution.

Pourquoi utiliser une canne de marche ?

choisir-canneL’utilisation d’une canne de marche peut apporter toute une série d’avantages, en aidant à soulager la pression exercée sur vos articulations, en réduisant la fatigue musculaire pendant la marche et en aidant à réduire la douleur liée à la mobilité. En outre, elle est idéale pour apporter une stabilité supplémentaire aux personnes dont l’équilibre est réduit et pour aider à soutenir les personnes qui risquent de tomber.

Les cannes sont disponibles dans une grande variété de tailles, de couleurs, de styles et de modèles pour répondre au mieux à vos besoins et à vos goûts. Certaines personnes peuvent être gênées par la nécessité d’utiliser une aide à la marche, mais les cannes peuvent être aussi élégantes que fonctionnelles, ce qui permet à l’utilisateur de s’adapter plus facilement et de se conformer à l’utilisation d’une aide.

Quels sont les différents types de cannes de marche ?

Cannes droites ou à point unique

La canne droite est le type de canne le plus courant et est idéale pour les utilisateurs qui ont juste besoin d’un peu plus de stabilité ou d’un peu de légèreté d’un côté du corps. Elles sont généralement dotées d’un embout unique, généralement sous la forme d’un embout en caoutchouc amovible ou remplaçable, et sont disponibles avec plusieurs types de poignées différentes.

Cannes à quatre et trois pieds

canne-4-piedsLa particularité de ces cannes est que, contrairement aux cannes droites, les cannes à quatre et à trois pointes ont une base plus large de trois ou quatre pieds. Elles conviennent mieux aux utilisateurs qui ont besoin d’un peu plus de soutien et de stabilité pendant la marche, et présentent ensuite une base plus volumineuse.

Ces cannes sont conçues principalement pour offrir un meilleur soutien et un plus grand confort, en répartissant le poids de l’utilisateur le long de la canne, puis sur trois ou quatre pieds séparés pour favoriser un meilleur équilibre et une canne qui peut offrir un plus grand soutien.

Cannes pliantes

Pour faciliter les voyages et la portabilité, les cannes pliantes sont la meilleure option, car elles offrent un support solide pour la mobilité et se replient ensuite dans un colis compact pour un rangement facile. Ces cannes sont souvent fabriquées en aluminium et dotées d’une poignée inclinée, ce qui les rend ergonomiques et légères.

Les cannes pliantes sont le plus souvent disponibles en deux modèles :

  1. le premier peut être plié en plus petites sections,
  2. le second permet aux sections supérieures de glisser en toute sécurité dans la section inférieure.

Ces deux modèles sont tout aussi pratiques l’un que l’autre, mais il convient de noter que la légèreté de ces cannes signifie qu’elles ont souvent une capacité de poids inférieure à celle des autres modèles et qu’elles ne conviennent pas toujours aux utilisateurs plus lourds.

Cannes pour obèses

Pour les individus plus grands ou plus lourds, les cannes bariatriques sont la solution parfaite. Les cannes lourdes offrent un meilleur soutien aux utilisateurs plus lourds, car elles se caractérisent par une structure plus solide et une capacité de poids plus élevée. Elles sont également conçues pour résister à plus de pression qu’une canne standard, compte tenu de la plus grande durabilité nécessaire en plus du poids.

Le plus souvent, les cannes bariatriques sont fabriquées en aluminium ou en acier pour une résistance maximale, et elles sont munies d’une poignée décalée pour mieux répartir le poids de l’utilisateur le long de la tige afin de réduire la pression sur la canne et les mains.

Comment choisir une canne ?

Afin de vous assurer que vous tirez le meilleur parti de votre canne de marche et que vous restez en sécurité et à l’aise lorsque vous l’utilisez, il est important que vous preniez en considération quelques éléments différents lorsque vous faites vos achats. Il est important que vous compreniez vos besoins et comment ceux-ci se traduisent par un soutien approprié, et que vous sachiez ensuite comment l’utiliser correctement pour assurer la sécurité et le confort.

Choix d’une poignée

Lorsque vous choisissez un style de poignée de canne, la chose la plus importante à prendre en compte est vos mains.

  • Ressentez-vous des douleurs ?
  • Des raideurs articulaires ?
  • Vos mains sont-elles grandes ou petites ?

En fonction de vos réponses, différentes poignées peuvent être plus ou moins idéales. En général, les poignées en mousse ou rembourrées sont plus souvent recommandées, ce qui permet de soulager la pression sur la main et les doigts. Les poignées plus grandes sont souvent préférables pour ceux qui ont du mal à appliquer une force de préhension importante.

En ce qui concerne la forme, vous disposez d’un large éventail d’options. Si les poignées de canne peuvent être divisées en formes et styles très spécifiques, nous les appellerons plus largement courbes, angulaires, rondes ou décalées.

  1. Courbée : Il s’agit de la canne traditionnelle de style « crosse de berger », qui présente une courbe douce et arrondie pour la poignée. La forme incurvée permet de les accrocher facilement à des crochets et au dossier de chaises pour faciliter leur rangement ou leur repos dans différents lieux publics comme les restaurants et les salles de bain. Elles sont toutefois un peu dures pour les mains des utilisateurs qui peuvent avoir des douleurs ou des raideurs dans ces articulations.
  2. Angulaire : Qu’il s’agisse d’un angle droit ou d’une version plus incurvée de cette même forme, ces cannes sont conçues pour être un peu plus ergonomiques pour le confort et le contrôle de l’utilisateur. Qu’il s’agisse de poignées derby, fritz, ergonomiques, à prise palmaire, orthopédiques ou même en forme d’animaux, la poignée coudée est la plus polyvalente de toutes les options et vous donne donc la plus grande liberté de choisir quelque chose qui correspond à vos goûts personnels.
  3. Rondes : Souvent conçues davantage pour la mode que pour le soutien, les cannes à tête ronde sont dotées d’un pommeau plutôt que d’une poignée, ce qui signifie qu’elles offrent moins de soutien et peuvent être plus dures pour les mains, même si elles peuvent être utiles pour les grandes occasions.
  4. Ergonomique  Ce type de poignée est conçu pour répartir le poids de l’utilisateur de manière complète et uniforme le long de la tige de la canne jusqu’à la base de la pointe. Elles comprennent également une poignée en caoutchouc souple qui permet une prise en main plus confortable. C’est le plus souvent le choix préféré des personnes ayant des problèmes de mobilité ou des douleurs aux mains.

Le choix d’une bonne prise peut avoir un impact considérable sur votre confort et votre mobilité. Il est donc important de vous assurer que vous en testez quelques-uns d’abord et de voir ce qui vous convient le mieux. Une bonne prise peut contribuer à soulager les articulations et à prévenir la douleur et l’inconfort. Vous pourrez savoir si une prise n’est pas adaptée si vous remarquez que vous ressentez une douleur ou un engourdissement dans vos mains et vos doigts.

Vérification de l’ajustement

Bien que de nombreuses cannes de marche soient réglables, toutes ne le sont pas. Il est donc important de s’assurer que votre canne soit correctement mesurée et ajustée pour un soutien idéal.

Quelle doit être la longueur d’une canne de marche ?

Une canne bien ajustée doit atteindre votre hanche, la poignée étant au niveau de l’os de la hanche sur le côté de la cuisse. Pour vous mesurer, tenez-vous debout, les bras détendus sur le côté. Demandez à une deuxième personne de mesurer la distance entre le sol et l’articulation de votre poignet. Cette distance doit correspondre à la hauteur de votre canne.

Pour vous mesurer à une canne, vous aurez besoin de l’aide d’un partenaire. Vous devez vous tenir droit, les bras détendus sur les côtés ; il doit y avoir une légère flexion naturelle de votre coude. Ensuite, votre partenaire doit mesurer la distance entre le sol et l’articulation de votre poignet, qui doit correspondre à la hauteur de votre canne.

De plus, il est important de s’assurer que, lorsque vous tenez votre canne, la flexion de votre coude est à l’angle correct. Pour le vérifier, vous pouvez vous tenir droit et tenir votre canne dans votre main comme vous le feriez normalement. La flexion de votre coude doit être d’environ 15 degrés. Vous pouvez le vérifier vous-même dans un miroir ou demander à un partenaire de le faire pour vous.

Ces mesures sont très importantes : si la canne est trop longue, elle peut être difficile à prendre et à utiliser, tandis que si elle est trop courte, vous risquez d’avoir une mauvaise posture ou de perdre l’équilibre.

La pointe de la canne

La pointe de la canne est destinée à fournir une meilleure traction sur la plupart des surfaces de sol. La construction en caoutchouc fonctionne essentiellement comme les pneus d’une voiture, en adhérant au sol et en vous aidant à rester stable et soutenu sans glisser.

Pour que votre canne soit sûre et facile à utiliser, votre pointe doit avoir un peu de caractère, mais être surtout rigide et stable. La semelle de la pointe doit être en bon état. Si la pointe de votre canne semble usée, déchirée ou cassée, il est important de la remplacer le plus rapidement possible.

Comment utiliser une canne de marche ?

Pour marcher correctement avec votre canne, vous devez suivre les étapes suivantes :

  • Pour savoir de quel côté utiliser une canne, suivez cette règle : Les cannes doivent généralement être utilisées du côté opposé à votre blessure ou à votre douleur. Par exemple, si vous avez une douleur au genou gauche, vous utiliserez votre canne du côté droit. Si vous gardez votre canne du côté le plus fort, vous la déplacerez en même temps que le côté le plus faible. Cette méthode vous permet de toujours avoir une attelle stable pendant la marche, ce qui vous aide à soulager la pression en vous appuyant sur votre côté fort, et donc à soulager la douleur.
  • Déplacez la canne simultanément avec la jambe opposée ; ce sera votre jambe blessée ou affectée.
  • Faites passer votre poids par le bras qui tient la canne, selon vos besoins
  • Faites toujours le premier pas avec votre jambe la plus forte, surtout lorsque vous montez et descendez des marches ou des surfaces non planes.

Et dans les escaliers ?

Les escaliers peuvent être délicats, même pour les personnes valides. Lorsque vous utilisez une canne pour monter les escaliers, il est important que vous fassiez le premier pas avec votre jambe la plus forte, tout en saisissant la rampe, puis que vous marchiez avec l’autre jambe tout en déplaçant la canne. En descendant, il faut d’abord poser la canne sur l’escalier du bas, puis suivre avec la jambe la plus faible. Ensuite, marchez avec la jambe la plus forte.

Si vous trouvez que la rampe de l’escalier est difficile à saisir lorsque vous utilisez votre canne, faites d’abord confiance à votre canne, puis aux rampes. N’hésitez pas non plus à changer de côté dans les escaliers à deux côtés si l’un des côtés est plus adapté à votre capacité à marcher en toute sécurité.