Aller au contenu

Choix d’une canne de marche : comment s’y prendre ?

  • Santé

La canne de marche est outil de rééducation et de maintien pour les personnes âgées et les handicapés physiques. Mais pour qu’elle soit utile et efficace, il faut qu’un bon choix soit fait. Ce dernier dépend de plusieurs critères. Il dépend de l’individu, car une bonne canne doit inspirer assurance et sécurité. Découvrez ici quelques astuces pour bien choisir votre canne de marche.

Canne de marche : qui peut l’utiliser ?

La canne de marche est un outil destiné aux personnes âgées ou en situation de handicap souffrant d’un déficit de marche mineur. Elle apporte un appui stable et sécurisant. Elle sert également à la rééducation d’une personne ayant subi une opération.

Canne de marche : quels sont les critères de choix ?

Ils sont nombreux et variés.

Le type de canne

Il existe différents types de cannes en fonction de votre état de santé.

La canne de marche simple

Elle est très usitée et dispose d’un seul pied. Elle offre un soutien et un appui ferme.

La canne tripode ou quadripode

Cette catégorie apporte une plus grande stabilité à l’utilisateur grâce à ces trois ou quatre pieds surtout si ceux-ci sont bien écartés. Le seul bémol est que cette canne est encombrante.

La béquille ou canne anglaise

Ce type de canne permet un appui important. Il se répartit sur les mains et l’avant-bras. Veillez à ce que la poignée soit à la hauteur de la hanche.

La canne avec appui antébrachial

Elle est semblable à une béquille. Son rôle est d’augmenter, d’accélérer et de sécuriser la marche de l’utilisateur. Ce type de canne permet la mobilité au niveau du coude et un appui sur tout l’avant-bras. Les effets secondaires sur les mains, les poignets et les épaules sont ainsi réduits.

Les béquilles axillaires

Elles prennent appui sous les aisselles et sont utiles à toute personne vivant de traumatisme au niveau des poignets et du coude.

Les différentes catégories de fûts

Le fût correspond au tube de la canne. Pour bien choisir la canne de marche, vous devez prendre en considération sa hauteur, sa matière et ses possibilités de réglages. Voici quelques types de fûts.

Fût fixe

Avec ce type, aucune modification concernant la hauteur n’est possible, car la canne est fixe et définitive. Pensez donc à prendre en considération la hauteur qui vous convient lors de l’achat.

Le fût télescopique ou rétractable

Les réglages sont possibles avec ce fût. Il dispose d’une bague de serrage qui permet de choisir au millimètre près. Mais il requiert une surveillance particulière.

Le fût réglable en hauteur

La canne réglable dispose d’une suite de petits trous dans le tube de la canne et aussi d’un système d’ergots. Elle peut être ajustée sans difficulté à votre taille. Le système de réglage est sécurisé par espace de 2,5 cm.

Différentes catégories de poignée de la canne

Bien choisir la poignée est important, car c’est elle qui va déterminer la bonne prise en main de votre canne. Les douleurs articulaires et musculaires seront aussi épargnées si vous choisissez la bonne poignée. Cette dernière doit être en adéquation avec vos déficiences pour une compensation de qualité.

Il existe plusieurs catégories de poignée. La poignée en T est la plus classique. Comme son nom l’indique, elle se présente sous forme de T et vous permet d’avoir un bon appui. Pour l’utiliser, positionnez la partie la plus longue vers vous, dans votre paume de main.

Ensuite, la poignée arrondie en arc de cercle est une catégorie de poignée stylée. Si vous avez juste besoin d’un appui léger, elle est l’idéal. Elle s’adapte à la courbure de la paume, mais est déconseillée pour les personnes en surpoids. Il en est de même pour ceux qui souffrent de rhumatisme, car la main peut malencontreusement glisser.

En outre, très proche de la poignée en T, la poignée Derby est polyvalente. Elle est destinée à toute personne qui a besoin d’un support et d’un maintien d’équilibre léger.

Enfin, si vous souffrez d’arthrite, de rhumatisme ou de problèmes articulaires, la poignée anatomique ou relax vous convient. Elle vous offre confort et sécurité et peut être aussi utilisée par toutes personnes ayant besoin d’une poignée confortable. Si vous souffrez de déformation des doigts, cette poignée est à éviter.

No astuces pour bien choisir votre canne

  • canne de marcheLorsque vous êtes debout, la poignée de votre canne doit atteindre la jointure de votre poignet.
  • Lorsque vous posez votre main sur la poignée, votre coude doit être plié de 15 à 20 degrés.
  • Réglez votre canne à la bonne hauteur.
  • La poignée doit arriver au niveau de la hauteur du col du fémur (hanche). Trop courte, elle peut vous occasionner des chutes. Trop haute, elle entrainera des accrochages et des accidents.
  • Le dernier élément que vous devez vérifier est l’embout de la canne. Il doit être en bon état pour assurer une bonne compensation.

Conclusion

En somme, soyez minutieux et patient dans le choix de votre canne de marche. Un mauvais choix peut occasionner des chutes, des accidents et autres problèmes de santé.