1. La respiration intermittente, une solution pour soulager les angoisses
  2. Tout savoir sur l’implant oculaire
  3. Comment peut-on identifier des verres Varilux d’Essilor à l’achat ?
  4. Matelas médical : comment bien le choisir ?
  5. Les barres d’appui : comment faire leur choix ?
  6. Bien choisir une couche pour adulte : quels sont les critères ?
  7. Coussin de positionnement : lequel choisir selon les zones à soulager ?
  8. Casque anti bruit pour dormir : quels sont les critères pour bien le choisir ?
  9. Comment choisir un bon site de rencontre seniors ?
  10. Chaise de douche, tout ce qu’il faut savoir
  11. Prothèse de hanche, comment mieux vivre après l’opération ?
  12. Coussin orthopédique, comment bien le choisir ?
  13. Siège de bain pour bébé, comment l’utiliser ?
  14. Couche adulte : une protection efficace pour combattre l’incontinence
  15. Rollator : tout savoir sur le déambulateur à roulettes
  16. Vente en viager : avantages et inconvénients de ce type de transaction
  17. Lipocavitation/radiofréquence : deux techniques anti-âges pour remodeler votre silhouette
  18. Attelle poignet : pourquoi et quand la porter ?
  19. Matelas anti-escarre : tout savoir sur ce matelas médicalisé
  20. Choix d’une canne de marche : comment s’y prendre ?
  21. Le tabouret de douche, le meilleur accessoire pour plus de sécurité sous la douche
  22. Quels sont les différents types de tensiomètres ?
  23. Le Yoga Nidra, une solution pour améliorer la qualité de votre sommeil
  24. La téléassistance, un outil sécurisant pour les personnes âgées
  25. Sénior et continuer à travailler, comment faire ?
  26. Comment retrouver l’âme sœur quand on est senior ?
  27. Le fonctionnement de la carte senior SNCF
  28. Quelles sont les démarches quand on prend sa retraite ?
  29. 5 bonnes raisons pour faire construire quand vous prenez votre retraite
  30. Améliorer le transit intestinal grâce à votre alimentation et des exercices
  31. Comment choisir une canne de marche
  32. Petits aménagements facile à réaliser pour la sécurité du logement d’un senior
  33. Les capteurs intelligents dans les soins aux personnes âgées
  34. Amour sans âge : les seniors et les rencontres
  35. Les personnes âgées voyageant seules : Quelques solutions intéressantes
  36. 7 avantages de l’exercice pour les seniors
  37. Pourquoi s’hydrater est-il crucial pour les personnes âgées ?
  38. Seniors : prendre soin de son cœur
  39. Seniors : mieux combattre l’arthrose
  40. Comment lutter contre les rides à la cinquantaine ?
  41. Comment lutter contre le reflux gastrique ?
  42. Les 5 erreurs à éviter pour les préretraités et les retraités
  43. Ce que les femmes devraient savoir sur le cancer du sein – Peu importe leur âge
  44. Marcher 20 minutes par jour peut vous sauver la vie
  45. Les dangers pour la santé de la position assise
  46. 6 Tactiques simples pour combattre la solitude
  47. Pourquoi le ronflement s’aggrave avec l’âge et ce que vous pouvez y faire
  48. Les 7 avantages de la danse à tout âge
  49. L’importance d’avoir, ou d’être, un défenseur des droits des patients
  50. Pleins feux sur les cheveux argentés
  51. Pourquoi ai-je besoin de lunettes de lecture pour le menu ?
  52. J’obtiens un divorce : Alors, qui serai-je maintenant ?
  53. Comment lutter contre l’hypertension artérielle
  54. Qu’est-ce que le vieillissement normal ?
  55. Pourquoi le jardinage est une bonne activité en vieillissant
  56. Ce que les + de 50 ans devraient savoir au sujet de leur thyroïde
  57. Pour les femmes âgées, la violence familiale n’est souvent pas physique
  58. Une nouvelle approche du cancer de la prostate à faible risque
  59. Visites de chiens en thérapie
  60. 7 erreurs communes d’entraînement les plus courantes commises par les débutants
  61. Le tapis de fleurs, soulage-t-il vraiment les maux de dos ?
  62. Dernière tendance : nostalgie pour la déco de votre maison
  63. 4 bonnes pratiques pour communiquer avec les seniors
  64. Quelques idées pour le bien-être des personnes âgées
  65. Pourquoi la maladie du parent âgé peut modifier la relation parent enfant

Une attelle poignet joue un rôle indispensable dans la prise en charge des traumatismes de l’avant-bras et du poignet. Elle permet de soulager la douleur en réduisant la tension et en limitant les mouvements du poignet. Il y en a de plusieurs sortes et chacune d’elle joue un rôle spécifique. Découvrez dans cet article les avantages du port d’attelle de poignet et quand vous devez la porter.

Attelle poignet : qu’est-ce que c’est ?

Une attelle est un dispositif médical qui permet de garder immobile un membre ou une articulation. Elle est utilisée principalement au cours d’une atteinte ou d’une suspicion de traumatisme (choc, coup ou chute).

Dans le cas d’un rhumatisme, elle peut être portée après un diagnostic médical pour immobiliser l’articulation. Le port d’une attelle de poignet n’a pas une indication fixe. Elle a donc été conçue pour atténuer ou faire disparaître les effets d’une inflammation ou d’un traumatisme.

Attelle poignet : pourquoi la porter ?

Le port d’une attelle poignet a plusieurs avantages. En effet, elle permet de garder confortablement le poignet au chaud et en sécurité. Elle réduit la douleur, l’engourdissement et vous permet de vous reposer. De plus, elle immobilise et limite les mouvements au niveau de l’articulation, ce qui favorise une guérison rapide.

Les sportifs peuvent l’utiliser, car elle protège le poignet au cours des activités. Les joueurs de tennis, de badminton et de hockey l’utilisent également. Facilement disponibles, les attelles de poignet sont bon marché et économiques.

Attelle poignet : quand la porter ?

Une attelle poignet a pour mission d’immobiliser l’articulation et de la forcer au repos. L’avantage est que le poignet guérit plus rapidement. Elle s’utilise après une sortie d’immobilisation ou une convalescence postopératoire. Mais il existe d’autres situations au cours desquelles on peut en recourir.

Il s’agit des cas de traumatisme aux origines diverses. La tendinite, l’entorse, la luxation, l’arthrose, les cas de fracture et le syndrome du canal carpien sont quelques exemples. Cependant, une attelle ne peut pas remplacer un programme de rééducation.

Attelle poignet : quels sont les différents types ?

Le but principal d’une attelle est de stabiliser et de corriger les déformations d’une articulation. Selon l’ampleur du traumatisme, une attelle globale de repos ou une attelle partielle de repos sera appliquée au patient.

Attelle de poignet fonctionnelle

Ce dispositif médical part du milieu de l’avant-bras et est maintenu au niveau du pouce. Son rôle est de stabiliser le poignet afin de diminuer une douleur. L’attelle poignet fonctionnel permet une meilleure récupération fonctionnelle de l’articulation.

Elle n’empêche pas les mouvements des doigts, ce qui permet à l’utilisateur de vaquer à ses occupations. Ce dispositif léger est souvent conseillé dans le cas d’une entorse, d’une arthrite ou dans le cas du syndrome du canal carpien. Sa structure est en tissu respirant. Sa forme garantit un bon confort et une bonne tolérance chez la plupart des patients.

Attelle main, poignet et pouce

Elle est un peu plus complexe que l’attelle poignet en ce sens qu’elle permet de stabiliser le pouce et le poignet. Cependant, le pouce demeure en position fonctionnelle et retenue par des attelles rigides. Les autres doigts libres permettent à l’utilisateur de prendre des objets. Ce dispositif est souvent utilisé dans le cas d’une arthrose de la base du pouce.

Il peut être également utile dans le cas d’une fracture du poignet, d’une entorse ou bien d’une tendinite des tendons du pouce. Cette attelle est utile en période de rééducation à la suite d’une opération portant sur le bras, le poignet ou le pouce.

Attelle globale de repos

Encore appelée orthèse globale de repos, cette attelle immobilise complètement le poignet et la main tout entière. En passant sur l’avant-bras attellepour bloquer le poignet, elle redescend jusqu’au bout des doigts. Elle bloque les articulations dans une position fixe afin de détendre les tensions douloureuses.

L’attelle globale de repos permet d’éviter les rétractations qui sont susceptibles de raidir la mobilité de la main. Conçu par un ergothérapeute, ce dispositif est soumis chaque année à des tests pour vérifier qu’il fait toujours bien son travail. On porte cette attelle au cours des heures de repos, donc généralement toute la nuit.

Conclusion

L’attelle poignet a pour rôle principal d’immobiliser l’articulation afin d’accélérer son processus de guérison. Consultez un médecin ou un spécialiste afin de choisir l’attelle qui correspond le mieux à votre situation.