Aller au contenu

Quels sont les différents types de tensiomètres ?

  • Santé

Le tensiomètre est un dispositif qui sert à mesurer la pression artérielle. Il s’utilise généralement pour un examen routinier, une surveillance de l’état d’un malade hypertendu ou qui souffre d’une affection cardio-vasculaire. De nos jours, cet appareil se décline en différents types sur le marché. On distingue alors deux principales versions de tensiomètre que vous découvrirez à travers le présent article.

Le tensiomètre manuel

C’est le modèle le plus utilisé dans le milieu médical. Il donne la possibilité de mesurer la pression artérielle grâce à un stéthoscope et un brassard gonflable rattaché à un manomètre à aiguille.

Quel est son mode de fonctionnement ?

Avec ce tensiomètre, la mesure se fait sur la base de la méthode auscultatoire et de la détection des bruits de Korotkov. L’utilisateur doit être formé afin d’être capable de bien déceler les bruits. Les pressions diastolique et systolique s’affichent directement sur le manomètre durant le dégonflement du brassard.

Le tensiomètre manuel est très difficile à utiliser. De ce fait, il est destiné au personnel médical. Sa performance est peut-être inférieure à celle du modèle électronique dans la mesure de la tension d’un patient ‘’classique’’.

Cependant, pour déterminer la valeur de la tension des patients qui présentent certaines pathologies, le tensiomètre manuel reste indispensable. En effet, les algorithmes dont font usage les appareils électroniques ne sont pas élaborés pour le traitement des cas particuliers.

Les différentes catégories de tensiomètres manuels

On classe les tensiomètres manuels en deux sous-catégories. Premièrement, on a le tensiomètre manopolaire qui est aujourd’hui le plus utilisé des tensiomètres manuels. Il est composé d’un boitier qui comporte un système de décompression, la poire de gonflage et le mécanisme de mesure.

Cet élément est relié à un brassard grâce à un tube souple. L’avantage de ce dispositif est qu’il offre un grand confort pour la lecture des valeurs affichées. Mais surtout, le tensiomètre manopolaire présente une polyvalence considérable par rapport aux diverses morphologies des patients.

Deuxièmement, on distingue le tensiomètre manobrassard qui est formé du manomètre anéroïde, d’un brassard et d’un tube souple qui relie ce dernier à une poire gonflable. Son atout est qu’il est très facile à installer sur le patient.

Le tensiomètre électronique

Malgré qu’il soit assez récent, le tensiomètre électronique est devenu incontournable, aussi bien auprès des particuliers que des professionnels de santé. Cela s’explique par les nombreux avantages qu’il combine : praticité, fiabilité et simplicité.

Fonctionnement

Cet appareil sert généralement à mesurer la tension artérielle grâce à la méthode oscillométrique. Le tensiomètre électronique analyse en effet les oscillations de la paroi artérielle. À l’aide des informations recueillies, il détermine rapidement et automatiquement les valeurs du pouls, de la pression diastolique et de la pression systolique. Par la suite, il affiche clairement ces résultats sur son écran.

Il existe des modèles qui proposent de nombreuses autres fonctionnalités complémentaires. Ces dernières leur permettent entre autres de calculer des moyennes, de mémoriser un nombre instable de mesures, de détecter des arythmies et de transférer des données sur ordinateurs.

Les avantages du tensiomètre électronique par rapport au modèle manuel

Grâce à ce type de tensiomètre, vous n’aurez plus besoin d’utiliser un stéthoscope. De même, il n’y aura plus d’erreurs inhérentes à une mauvaise audition ou à une lecture défaillante sur le manomètre.

En outre, l’appareil ne requiert aucune connaissance médicale pour son usage, car du gonflage au dégonflage en passant par la mesure, tout est automatique. De plus, il est idéal pour surveiller la tension d’un patient à domicile. Il participe par conséquent à la lutte contre les affections cardio-vasculaires et l’hypertension. Pour finir, il est très fiable.

Les différentes classes de tensiomètres électroniques

tensiomètreLes tensiomètres électroniques se déclinent en deux sous-catégories. Premièrement, le tensiomètre électronique au bras est composé d’un boitier qui contient un écran ainsi que l’ensemble de la mécanique de mesure et de gonflage.

Il est relié à un brassard à fermeture velcro. L’atout de cet appareil est que son écran est bien grand et ainsi plus lisible. De plus, il est peu sensible aux erreurs dues à un mauvais positionnement du bras durant la mesure.

En second lieu, on a le tensiomètre électronique au poignet qui est composé d’un boitier de petite taille. Ce dernier abrite le mécanisme de mesure et de gonflage de même que l’écran. Le dispositif est directement branché à brassard menu à fermeture velcro. Son avantage est d’être lilliputien et léger. Il peut aisément être transporté et sa mise en place est facile.

Conclusion

Somme toute, il existe deux grands types de tensiomètres. Il s’agit des tensiomètres manuels et des modèles électroniques. Chaque classe se divise en deux sous-catégories. La première comporte les tensiomètres manopolaire et manobrassard. La seconde est composée des tensiomètres électroniques au bras et au poignet.