1. Couche adulte : une protection efficace pour combattre l’incontinence
  2. Rollator : tout savoir sur le déambulateur à roulettes
  3. Vente en viager : avantages et inconvénients de ce type de transaction
  4. Lipocavitation/radiofréquence : deux techniques anti-âges pour remodeler votre silhouette
  5. Attelle poignet : pourquoi et quand la porter ?
  6. Matelas anti-escarre : tout savoir sur ce matelas médicalisé
  7. Choix d’une canne de marche : comment s’y prendre ?
  8. Le tabouret de douche, le meilleur accessoire pour plus de sécurité sous la douche
  9. Quels sont les différents types de tensiomètres ?
  10. Le Yoga Nidra, une solution pour améliorer la qualité de votre sommeil
  11. La téléassistance, un outil sécurisant pour les personnes âgées
  12. Sénior et continuer à travailler, comment faire ?
  13. Comment retrouver l’âme sœur quand on est senior ?
  14. Le fonctionnement de la carte senior SNCF
  15. Quelles sont les démarches quand on prend sa retraite ?
  16. 5 bonnes raisons pour faire construire quand vous prenez votre retraite
  17. Améliorer le transit intestinal grâce à votre alimentation et des exercices
  18. Comment choisir une canne de marche
  19. Petits aménagements facile à réaliser pour la sécurité du logement d’un senior
  20. Les capteurs intelligents dans les soins aux personnes âgées
  21. Amour sans âge : les seniors et les rencontres
  22. Les personnes âgées voyageant seules : Quelques solutions intéressantes
  23. 7 avantages de l’exercice pour les seniors
  24. Pourquoi s’hydrater est-il crucial pour les personnes âgées ?
  25. Seniors : prendre soin de son cœur
  26. Seniors : mieux combattre l’arthrose
  27. Comment lutter contre les rides à la cinquantaine ?
  28. Comment lutter contre le reflux gastrique ?
  29. Les 5 erreurs à éviter pour les préretraités et les retraités
  30. Ce que les femmes devraient savoir sur le cancer du sein – Peu importe leur âge
  31. Marcher 20 minutes par jour peut vous sauver la vie
  32. Les dangers pour la santé de la position assise
  33. 6 Tactiques simples pour combattre la solitude
  34. Pourquoi le ronflement s’aggrave avec l’âge et ce que vous pouvez y faire
  35. Les 7 avantages de la danse à tout âge
  36. L’importance d’avoir, ou d’être, un défenseur des droits des patients
  37. Pleins feux sur les cheveux argentés
  38. Pourquoi ai-je besoin de lunettes de lecture pour le menu ?
  39. J’obtiens un divorce : Alors, qui serai-je maintenant ?
  40. Comment lutter contre l’hypertension artérielle
  41. Qu’est-ce que le vieillissement normal ?
  42. Pourquoi le jardinage est une bonne activité en vieillissant
  43. Ce que les + de 50 ans devraient savoir au sujet de leur thyroïde
  44. Pour les femmes âgées, la violence familiale n’est souvent pas physique
  45. Une nouvelle approche du cancer de la prostate à faible risque
  46. Visites de chiens en thérapie
  47. 7 erreurs communes d’entraînement les plus courantes commises par les débutants
  48. Le tapis de fleurs, soulage-t-il vraiment les maux de dos ?
  49. Dernière tendance : nostalgie pour la déco de votre maison
  50. 4 bonnes pratiques pour communiquer avec les seniors
  51. Quelques idées pour le bien-être des personnes âgées
  52. Pourquoi la maladie du parent âgé peut modifier la relation parent enfant

Comme le déambulateur, le rollator est un excellent moyen qui permet de résoudre les difficultés à se lever, à tenir debout ou à marcher tout seul. Il aide les personnes incapables de se mouvoir à préserver leur liberté et leur autonomie. Mais qu’est-ce que le rollator concrètement ? Comment l’utiliser ? Sur quels critères se baser pour le choisir ? Zoom sur cet équipement.

Qu’est-ce que le rollator ?

Un rollator est un accessoire paramédical qui fournit un véritable soutien à ceux qui ont des difficultés à se lever, à marcher et se tenir en équilibre. Il s’agit d’une aide à la marche qui procure aux personnes âgées ou handicapées un support stable afin de les assister dans leurs déplacements quotidiens ou occasionnels.

Ce dispositif complète ou se substitue à la paire de béquilles ou la canne lorsque la marche devient pénible pour cause d’une perte de stabilité, d’agilité, de force. Il joue le même rôle quand le poids du corps est trop pesant pour les membres inférieurs ou les articulations.

Le rollator est un déambulateur doté de 2, 3 ou 4 roues selon les modèles. Avec deux ou trois roues, il est plus adapté à un usage en intérieur. Les modèles équipés de trois ou quatre roues conviennent à un usage extérieur et disposent de freins ou de poignées d’appui réglables en hauteur. La plupart du temps, les déambulateurs à roulettes sont munis d’autres accessoires utiles : système de pliage, porte-canne, panier, siège.

Comment utiliser un rollator ?

L’utilisation du déambulateur à roulettes est très simple parce que l’utilisateur n’a pas besoin de le soulever. Grâce à ces roues, celui-ci peut le pousser tout en se déplaçant vers l’avant, mais également bénéficier d’un appui fiable.

Les précautions à prendre lors de l’usage du rollator

  • rollatorVérifiez que les roues sont en bon état.
  • Réglez les poignées du rollator à une hauteur égale à celle des poignets de l’utilisateur lorsqu’il est debout.
  • Évitez les sols glissants (neige, verglas, sols mouillés).
  • Faites attention aux jeunes enfants et aux animaux domestiques qui peuvent surprendre et faire tomber.

Les types de déambulateurs à roulettes et leur usage

À l’opposé d’un cadre de marche, le rollator convient à un usage aussi bien intérieur qu’extérieur. Il se décline en effet en plusieurs modèles adaptés à chaque type d’utilisateur et d’usage.

  • Les rollators d’intérieur : le plus souvent dotés de 2, 3 ou 4 petites roues et d’un plateau pour transporter de petits objets, ils servent à se déplacer dans la maison.
  • Les rollators de ville : ils possèdent quatre roues de taille moyenne adaptées aux surfaces planes (seuils de portes, petits trottoirs, magasins). Ils sont aussi équipés d’un siège pour faire des pauses au cours de la marche et d’un filet ou un panier pour les courses.
  • Les rollators de promenade : ils comportent un siège pour les pauses et un panier pour transporter des objets. Ils ont aussi 4 roues plus larges et plus grandes pour franchir de petits obstacles et de déplacer sur des surfaces naturelles non planes : campagne, jardin.
  • Les rollators à appuis brachiaux : ils sont adaptés à ceux qui nécessitent un soutien de la partie supérieure du corps pour bouger : les personnes voûtées, les hémiplégiques, etc.
  • Les rollators bariatriques : ils conviennent aux personnes en surcharge pondérale. Plus larges que les modèles basiques, ils supportent des poids de plusieurs centaines de kilos grâce à leur structure renforcée. Ils aident les personnes obèses à se mouvoir en soulageant leurs articulations.

Comment bien le choisir ?

Vous devez prendre en compte certains critères essentiels avant d’acheter votre rollator :

  • la taille et le poids de l’usager ainsi que le lieu d’utilisation et la fréquence d’usage,
  • le ‘’handicap’’ de l’utilisateur : dos voûté, hémiplégie, infirmité d’un membre inférieur, Parkinson, marche difficile et/ou fatigante, etc.,
  • les roues doivent être faciles à diriger et les freins simples à actionner,
  • il faut que la hauteur des points d’appui soit adaptée ou adaptable à celle de l’usager : ils doivent être au niveau des hanches,
  • la largeur du déambulateur pour un usage en intérieur : le dispositif doit pouvoir passer par toutes les portes,
  • la hauteur du siège : l’utilisateur doit pouvoir s’y asseoir par ses propres moyens.

En fonction de l’usage prévu, il peut être indispensable d’ajouter quelques accessoires au modèle sélectionné : système de pliage, plateau, porte-canne, coussin, poignées ergonomiques, panier, etc.

Conclusion

En somme, le rollator est un déambulateur à roulettes qui permet de se mouvoir sans assistance et de garder une certaine autonomie. Il en existe différents modèles selon l’usage et l’utilisateur.