1. La respiration intermittente, une solution pour soulager les angoisses
  2. Tout savoir sur l’implant oculaire
  3. Comment peut-on identifier des verres Varilux d’Essilor à l’achat ?
  4. Matelas médical : comment bien le choisir ?
  5. Les barres d’appui : comment faire leur choix ?
  6. Bien choisir une couche pour adulte : quels sont les critères ?
  7. Coussin de positionnement : lequel choisir selon les zones à soulager ?
  8. Casque anti bruit pour dormir : quels sont les critères pour bien le choisir ?
  9. Comment choisir un bon site de rencontre seniors ?
  10. Chaise de douche, tout ce qu’il faut savoir
  11. Prothèse de hanche, comment mieux vivre après l’opération ?
  12. Coussin orthopédique, comment bien le choisir ?
  13. Siège de bain pour bébé, comment l’utiliser ?
  14. Couche adulte : une protection efficace pour combattre l’incontinence
  15. Rollator : tout savoir sur le déambulateur à roulettes
  16. Vente en viager : avantages et inconvénients de ce type de transaction
  17. Lipocavitation/radiofréquence : deux techniques anti-âges pour remodeler votre silhouette
  18. Attelle poignet : pourquoi et quand la porter ?
  19. Matelas anti-escarre : tout savoir sur ce matelas médicalisé
  20. Choix d’une canne de marche : comment s’y prendre ?
  21. Le tabouret de douche, le meilleur accessoire pour plus de sécurité sous la douche
  22. Quels sont les différents types de tensiomètres ?
  23. Le Yoga Nidra, une solution pour améliorer la qualité de votre sommeil
  24. La téléassistance, un outil sécurisant pour les personnes âgées
  25. Sénior et continuer à travailler, comment faire ?
  26. Comment retrouver l’âme sœur quand on est senior ?
  27. Le fonctionnement de la carte senior SNCF
  28. Quelles sont les démarches quand on prend sa retraite ?
  29. 5 bonnes raisons pour faire construire quand vous prenez votre retraite
  30. Améliorer le transit intestinal grâce à votre alimentation et des exercices
  31. Comment choisir une canne de marche
  32. Petits aménagements facile à réaliser pour la sécurité du logement d’un senior
  33. Les capteurs intelligents dans les soins aux personnes âgées
  34. Amour sans âge : les seniors et les rencontres
  35. Les personnes âgées voyageant seules : Quelques solutions intéressantes
  36. 7 avantages de l’exercice pour les seniors
  37. Pourquoi s’hydrater est-il crucial pour les personnes âgées ?
  38. Seniors : prendre soin de son cœur
  39. Seniors : mieux combattre l’arthrose
  40. Comment lutter contre les rides à la cinquantaine ?
  41. Comment lutter contre le reflux gastrique ?
  42. Les 5 erreurs à éviter pour les préretraités et les retraités
  43. Ce que les femmes devraient savoir sur le cancer du sein – Peu importe leur âge
  44. Marcher 20 minutes par jour peut vous sauver la vie
  45. Les dangers pour la santé de la position assise
  46. 6 Tactiques simples pour combattre la solitude
  47. Pourquoi le ronflement s’aggrave avec l’âge et ce que vous pouvez y faire
  48. Les 7 avantages de la danse à tout âge
  49. L’importance d’avoir, ou d’être, un défenseur des droits des patients
  50. Pleins feux sur les cheveux argentés
  51. Pourquoi ai-je besoin de lunettes de lecture pour le menu ?
  52. J’obtiens un divorce : Alors, qui serai-je maintenant ?
  53. Comment lutter contre l’hypertension artérielle
  54. Qu’est-ce que le vieillissement normal ?
  55. Pourquoi le jardinage est une bonne activité en vieillissant
  56. Ce que les + de 50 ans devraient savoir au sujet de leur thyroïde
  57. Pour les femmes âgées, la violence familiale n’est souvent pas physique
  58. Une nouvelle approche du cancer de la prostate à faible risque
  59. Visites de chiens en thérapie
  60. 7 erreurs communes d’entraînement les plus courantes commises par les débutants
  61. Le tapis de fleurs, soulage-t-il vraiment les maux de dos ?
  62. Dernière tendance : nostalgie pour la déco de votre maison
  63. 4 bonnes pratiques pour communiquer avec les seniors
  64. Quelques idées pour le bien-être des personnes âgées
  65. Pourquoi la maladie du parent âgé peut modifier la relation parent enfant

Nous sommes quotidiennement soumis au stress, par les mésaventures au travail, les difficultés financières, les divers problèmes, etc. Il peut être difficile de gérer ces situations. Alors pour remédier à l’angoisse éprouvée, certains individus se tournent vers des solutions médicales. Par contre, il existe des techniques naturelles comme la respiration intermittente qui permettent de retrouver le calme. Zoom sur cette pratique simple.

La respiration intermittente : qu’est-ce que c’est ?

Développée par Loris Vitry, la respiration intermittente désigne une pratique qui consiste à ajouter des pauses de quelques secondes dans votre rythme respiratoire naturel. Elle permet d’établir un équilibre entre les besoins et les apports.

C’est exactement le même principe que le jeûne intermittent, qui revient à introduire des breaks alimentaires dans votre rythme quotidien. Ces petits jeûnes ont un effet bénéfique puissant sur le corps et l’esprit. Cela veut dire que les courtes rétentions respiratoires auront des effets superpuissants sur tout votre corps !

Évidemment, il ne s’agit pas de s’étouffer en arrêtant de respirer pendant plusieurs minutes, mais il s’agit d’instaurer intelligemment des interruptions de quelques secondes dans votre cycle naturel de respiration. Cette technique engendre deux effets physiologiques majeurs capables de transformer votre corps et votre esprit : augmenter votre énergie et éliminer votre stress.

Quels sont les bienfaits de cette technique ?

En faisant de petits breaks, vous augmentez progressivement l’énergie de votre corps et éliminez peu à peu la nervosité. En effet, avec la respiration intermittente, vous obligez vos cellules à remplir leur fonction comme un élément anaérobie. Ainsi, ces dernières pourront par la suite absorber une quantité considérable d’oxygène afin que l’organisme puisse fonctionner durant de nombreuses minutes.

L’apport de CO2 améliorera l’hémoglobine au sein des tissus et du sang. Aussi, étant donné qu’il calme les cellules et tout le système nerveux, il contribue à l’apaisement du cerveau. Ce dernier aura donc la capacité de fonctionner plus paisiblement. Par conséquent, il sera en mesure d’analyser avec plus de facilité les circonstances. De cette manière, le stress lié aux diverses situations désagréables se réduira et vous réagirez sans panique.

Par ailleurs, grâce à l’abstinence respiratoire, vous évitez une ventilation excessive des poumons et contrôlez mieux votre énergie. Il est parfois possible que des individus asthmatiques atténuent leurs crises d’asthme de façon naturelle en faisant usage de ce procédé. En résumé, la respiration intermittente :

  • respiration intermittenteaugmente l’oxygénation de l’organisme afin que vous puissiez accéder à votre plein potentiel sur le plan personnel, professionnel et sportif,
  • améliore votre concentration, car en respirant intermittemment, vous vous focalisez sur votre respiration et vous reconnectez à vous-même et à l’instant actuel,
  • diminue le stress de même que le taux de cortisol qui est l’hormone de la nervosité,
  • permet de retrouver un sommeil long et de qualité.

Cette technique participe aussi à la guérison de quelques maux. Il s’agit de la maladie de Parkinson, de l’hypertension, du diabète sucré, des troubles émotionnels, de l’asthme bronchique, des affections pulmonaires chroniques, etc.

Comment pratiquer la respiration intermittente ?

La respiration intermittente est une méthode facile à appliquer. L’avantage avec elle est qu’on peut la pratiquer en tout lieu. Pour bénéficier pleinement de ses atouts, vous devez vous asseoir ou vous allonger de manière confortable. Vous vous détendez, fermez les yeux, détendez les muscles de votre visage puis relâchez le ventre et les épaules. Optez pour la respiration nasale. Il existe de nombreux exercices que vous pouvez faire dans cette position.

Pour faire le plus simple, vous inspirez puis bloquez la respiration durant 2 secondes au moins. Ensuite vous expirez pendant 4 secondes avant de reprendre une pause respiratoire. Il est possible que cet exercice ne vous convienne pas, parce que vous avez de très petits poumons peut-être. Dans ce cas, essayez divers temps dans le but de savoir quel rythme serait le plus approprié.

Vous pouvez mettre en pratique la respiration intermittente autant de fois que vous voulez par jour. Il est conseillé d’en faire une fois par jour au moins pour avoir de bons résultats. Toutefois, notez que plus le nombre est grand, plus vous vous débarrassez de vos angoisses. Quel que soit l’heure ou le moment, avant un entretien par exemple, cette technique peut vous être utile.

Conclusion

La respiration intermittente consiste à marquer des pauses de quelques secondes au cours de votre cycle respiratoire comme dans un jeûne intermittent. Elle contribue à la réduction du stress et de la fatigue générale.