Aller au contenu

Prothèse de hanche, comment mieux vivre après l’opération ?

  • Santé

La pose d’une prothèse de hanche est indispensable en cas de pathologie importante au niveau de l’articulation de la hanche. Après cette opération, le patient doit réapprendre à vivre avec son nouveau membre artificiel. Découvrez dans cet article, des astuces et recommandations pour mieux vivre avec cet équipement.

Prothèse de hanche, de quoi s’agit-il ?

Une prothèse de hanche est un implant artificiel dont le rôle est de remplacer l’articulation de la hanche. Cette dernière est formée par l’acétabulum ou cotyle et la tête fémorale. Les hanches sont les articulations majeures des membres inférieurs. Un cartilage recouvre les deux surfaces osseuses (acétabulum et tête fémorale) afin de permettre un bon glissement et la mobilité de l’articulation.

Quand envisager sa pose ?

Cette intervention chirurgicale est recommandée lorsque l’articulation coxo-fémorale (hanche) est atteinte. Il peut s’agir par exemple d’une coxarthrose ou d’une arthrose de la hanche. Sous l’influence de plusieurs facteurs tels que le vieillissement ou le surpoids, l’articulation de la hanche peut s’abîmer. Le cartilage recouvrant les deux surfaces osseuses peut s’effriter ou s’altérer.

Ainsi naissent les douleurs à la hanche et dans les jambes. Un raidissement et une boiterie à la marche peuvent même en découler. Ensuite, les douleurs s’intensifient quand rien n’est fait. Les muscles se relâchent, car ils sont peu utilisés. Il est possible de traiter les symptômes de l’arthrose avec des médicaments antidouleurs ou anti-inflammatoires. Cependant, pour en finir avec ce problème, la pose d’implant artificiel s’avère indispensable.

Pourquoi envisager la pose d’implant de hanche ?

Une prothèse de hanche joue plusieurs rôles et offre de multiples avantages.

Voici quelques raisons pouvant conduire à la pose d’un matériel chirurgical.

  • Fracture du col fémoral : l’intervention se fait à la suite d’un accident.
  • Nécrose aseptique de la tête du fémur
  • Ancienne inflammation
  • Polyarthrite ou rhumatisme
  • Dysplasie de la hanche

Les avantages pouvant découler de cette intervention sont le soulagement des douleurs et l’amélioration de la mobilité articulaire et de la qualité de vie.

Comment vivre après cette opération ?

Après la pose de prothèse, il est important de réapprendre à vivre. Voici quelques recommandations qui vous permettront de mieux vivre avec votre hanche prothétique.

Comment dormir et se lever ?

Pendant que vous dormez, faites attention à ne pas croiser les jambes. Vous aurez besoin d’un coussin pour séparer vos deux jambes. Ensuite, il est plus aisé de dormir sur le côté de la cuisse opérée.

Pour vous lever du lit le matin, redressez votre buste afin d’adopter une position assise. De cette position, pivotez vos jambes. Vous vous retrouverez ainsi au bord du lit. Il ne reste qu’à prendre appui sur vos mains pour vous tenir debout. Cependant, le lit ne doit pas être bas afin d’éviter que votre hanche ne soit trop fléchie.

Comment prendre le bain et s’habiller ?

Prenez à chaque fois votre bain en position assise. Vous devez également éviter d’enjamber votre baignoire afin d’éradiquer tout risque de luxation. Placez dans votre douche un tapis antidérapant et installez une chaise de douche. Tout cela participe à votre confort au cours du bain. Il est important de toujours se tenir droit même quand vous vous habillez.

Comment faire le ménage à la suite d’une pose de prothèse de hanche ?

prothèse de hancheIl est important de se ménager lorsqu’on porte une prothèse de hanche. N’hésitez pas à engager une aide-ménagère ou à demander de l’aide à votre entourage. Si vous vous retrouvez dans l’obligation de le faire :

  • utilisez les accessoires à longs manches ;
  • rangez vos ustensiles à mi-hauteur en l’occurrence pour les objets lourds ;
  • pour réduire les risques de chute, enlevez vos câbles électriques ainsi que vos tapis ;
  • éviter de prendre de lourdes charges ;
  • privilégier les chariots de course pour les achats ;
  • éviter la position accroupie.

Que faire lors d’une conduite ?

Vous devez savoir que la conduite est proscrite au cours des deux mois suivant votre intervention. En tant que passager, vous devez prendre soin de reculer le siège avant de vous asseoir. De plus, vous devez vous mettre dos au siège et entrer vos deux jambes simultanément. La sortie doit se faire exactement selon le mouvement contraire.

Conclusion

Après la pose d’une prothèse de hanche, il est indispensable de réorganiser sa vie. Certains mouvements comme la flexion doivent être évités. Pour vous faciliter la tâche, il est nécessaire de faire recours à une aide-ménagère.