Aller au contenu

Matelas médical : comment bien le choisir ?

Très important pour une personne hospitalisée, le matelas médical assure le confort de cette dernière et contribue à son rétablissement. Il s’ajuste idéalement à tous les patients et on peut le poser sur tous les lits. On en distingue différents modèles. Retrouvez dans la suite de ce guide quelques conseils qui vous seront utiles pour choisir votre matelas.

Le matelas médical : qu’est-ce que c’est ?

On appelle matelas médical un matériel accompagnant le lit médicalisé et réservé pour les personnes hospitalisées obligées de demeurer alitées. Il est principalement utile dans les maisons de santé. Il soulage les douleurs et sert à la prévention et à la guérison des croûtes noirâtres qui se forment sur la peau après une longue durée d’alitement. Les individus souffrant de dorsalgie et ayant besoin d’un matelas plus convenable peuvent aussi s’en servir.

Pouvant être installé sur n’importe quel type de lit, cet élément de literie s’adapte au poids, aux mouvements et à la morphologie de l’utilisateur. De cette manière, il contribue à une meilleure répartition de la pression lorsque ce dernier change de position.

Quels sont les différents types de matelas médicaux existants ?

Le matelas médical a pour rôle premier la prévention des escarres qui apparaissent au cours d’un alitement prolongé. Il se décline en plusieurs classes distinctes qui permettent d’adapter l’équipement aux besoins de l’utilisateur.

  • Les matelas de la classe 0 : ils sont conçus en polyéther. Ils sont convenables à ceux qui sont alités en moyenne 10 heures par jour, qui sont capables de se mobiliser et qui présentent un risque d’escarre nul à faible.
  • La classe I : ces matelas sont réservés aux hospitalisés qui gardent le lit durant 10 à 15 heures et qui se déplacent seuls difficilement. Ils sont fabriqués en polyuréthane.
  • La classe II : elle est idéale pour les individus qui restent couchés durant plus de 15 heures par jour avec un risque d’escarre de moyen à élevé. Il s’agit des matelas en mousse à mémoire de forme.
  • La classe III : on utilise ces couchages lorsque le risque d’escarre est élevé. Ils sont destinés aux patients qui souffrent de maladies graves, qui ne peuvent pas se lever et qui ont une artériopathie ou un trouble neurologique. Ce sont les matelas à air, à eau et en mousse à mémoire de forme de haute qualité.

Quels sont les critères de choix d’un matelas médical ?

Lors du choix d’un matelas médical, il existe d’autres paramètres qu’il faut considérer. Ainsi, vous ferez un choix adéquat et efficace. Le plus important c’est la période d’alitement, et qui dit durée de grabatisation dit risque d’escarres. Vous devez alors faire votre choix en fonction des diverses catégories de couchage citées plus haut. Par conséquent, le matériau de fabrication (à mémoire de forme, polyuréthane ou polyéther) entre directement en ligne de compte. De plus, pour sélectionner la mousse, on se base sur la densité qui varie de 25 kg/m³ à Matelas médical 60 kg/m³. Plus cette valeur est grande, plus le plastique spongieux est rigide et résistant.

Enfin, il est primordial de veiller à la grandeur lors du choix d’un matelas médical. Avec une bonne dimension, le sommeil et le bien-être du patient sont assurés. Il faut prévoir un espace de 15 cm en supplément à la taille de l’utilisateur afin que le lit puisse contenir ses pieds. Pour une personne, choisissez un matelas médicalisé de 90 cm de large sur 190 cm à 200 cm de long. Pour deux patients, on retrouve des couchages de 140 x 190 cm, 160 x 200 cm et 180 x 200 cm.

Confiez le choix du matelas à un professionnel médical

Pour un choix adapté aux exigences du patient, l’idéal est de confier la tâche à un professionnel du secteur de la médecine. De cette manière, il n’y a aucun risque que vous vous trompiez lors de la sélection. De fait, seul un spécialiste est capable de définir exactement la classe de matelas médical dont le patient a besoin.

Pour ce faire, il évalue la phase de l’escarre en utilisant des échelles basées sur certaines caractéristiques de l’individu. Il s’agit de la condition physique, de l’état mental, de l’alimentation, de la continence et de la mobilité. L’expert en santé est donc le mieux placé en vue de choisir un équipement efficace.

Conclusion

En somme, pour faire le choix d’un matelas médical, il faut prendre en compte la période d’alitement du patient, sa taille de l’équipement, la densité de la mousse, etc. Toutefois, pour un meilleur choix, il est préférable de laisser un professionnel de santé s’en charger.