1. Seniors : prendre soin de son cœur
  2. Seniors : mieux combattre l’arthrose
  3. Comment lutter contre les rides à la cinquantaine ?
  4. Comment lutter contre le reflux gastrique ?
  5. Les 5 erreurs à éviter pour les préretraités et les retraités
  6. Ce que les femmes devraient savoir sur le cancer du sein – Peu importe leur âge
  7. Marcher 20 minutes par jour peut vous sauver la vie
  8. Les dangers pour la santé de la position assise
  9. 6 Tactiques simples pour combattre la solitude
  10. Pourquoi le ronflement s’aggrave avec l’âge et ce que vous pouvez y faire
  11. Les 7 avantages de la danse à tout âge
  12. L’importance d’avoir, ou d’être, un défenseur des droits des patients
  13. Pleins feux sur les cheveux argentés
  14. Pourquoi ai-je besoin de lunettes de lecture pour le menu ?
  15. J’obtiens un divorce : Alors, qui serai-je maintenant ?
  16. Comment lutter contre l’hypertension artérielle
  17. Qu’est-ce que le vieillissement normal ?
  18. Pourquoi le jardinage est une bonne activité en vieillissant
  19. Ce que les + de 50 ans devraient savoir au sujet de leur thyroïde
  20. Pour les femmes âgées, la violence familiale n’est souvent pas physique
  21. Une nouvelle approche du cancer de la prostate à faible risque
  22. Visites de chiens en thérapie
  23. 7 erreurs communes d’entraînement les plus courantes commises par les débutants
  24. Le tapis de fleurs, soulage-t-il vraiment les maux de dos ?
  25. Dernière tendance : nostalgie pour la déco de votre maison
  26. 4 bonnes pratiques pour communiquer avec les seniors
  27. Quelques idées pour le bien-être des personnes âgées
  28. Pourquoi la maladie du parent âgé peut modifier la relation parent enfant

L’âge est un facteur de risque important de l’hypertension artérielle à partir de 55 ans. Comment faire pour prévenir ou endiguer ce phénomène ? toutes les réponses ci-dessous !

Qu’est-ce que l’hypertension artérielle ?

L’hypertension artérielle est une maladie cardiovasculaire chronique due à une pression artérielle élevée > 140 mm Hg pour la pression systolique (quand le cœur éjecte du sang) et > 90 mm Hg pour la pression diastolique (quand le cœur se remplit du sang) ; assez fréquente que le diabète, elle constitue un motif de consultation fréquent aux pavillons des urgences médico-chirurgicales.

L’hypertension artérielle est classée en 03 grades selon les chiffres de tension : l’hypertension artérielle légère qui ne dépasse pas 159/99 mm hg, l’hypertension artérielle modérée qui ne dépasse pas 179/109 mm hg et l’hypertension artérielle sévère qui dépasse 180/110 mm hg.

Les risques dus à l’hypertension

Elle représente un facteur de risque important pour les maladies cardiovasculaire

  • tel que l’infarctus du myocarde (angine de poitrine),
  • l’accident vasculaire cérébral (AVC),
  • l’artériopathie des membres inférieurs.

Il existe d’autres complications pulmonaires comme l’œdème aiguë pulmonaire (OAP), et rénales comme l’insuffisance rénale aiguë ou chronique.

Signaux d’alerte

Parmi les signes cliniques qui peuvent orienter vers un pic ou une urgence hypertensive, on trouve :

  • des fourmillements au niveau des membres (mains, pieds, bras..),
  • douleurs des jambes pendant la marche,
  • vertige et perte d’équilibre,
  • troubles de conscience,
  • vision floue avec sensation de mouches volantes,
  • bourdonnements des oreilles,
  • dyspnées nocturnes,
  • maux de tête intenses,
  • épistaxis (saignement du nez),
  • douleur thoracique angineuse avec irradiation aux mâchoires et au bras gauche,
  • parfois une anurie.

Devant l’un de ces signes, la consultation serait nécessaire ; une mesure de la tension artérielle avec un tensiomètre à domicile, chez un médecin libéral ou au niveau de l’hôpital devrait être faite pour confirmer l’origine tensionnelle.

Traitement de l’hypertension

hypertensionLe traitement de l’hypertension artérielle est basé sur la prescription d’un seul médicament ou sur l’association de plusieurs médicaments antihypertenseurs :

  • Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion (IEC), les antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II (ARA2) et les anti-aldostérones: l’action de chacun d’eux est de réguler l’activité du système « rénine- angiotensine- aldostérone » en éliminant le sodium et en réabsorbant le potassium au niveau des reins, les anti-aldostérones peuvent provoquer une hyperkaliémie (augmentation du taux du potassium sanguin), ce qui peut causer des troubles cardiaques voire un arrêt cardiaque, donc il faut éviter le surdosage.
  • Les bêtabloquants : ils diminuent la fréquence cardiaque et contrôlent les battements du cœur pour assurer une tension artérielle équilibrée. Ce médicament est contre-indiqué chez les asthmatiques.
  • Les inhibiteurs calciques (IC) qui entrainant une vasodilatation et donc une baisse de la tension artérielle, mais ils peuvent avoir des effets secondaires comme les œdèmes et les bouffées de chaleur surtout chez les femmes.
  • Les diurétiques qui favorisent l’élimination de l’excès d’eau et de sel au niveau rénal.
  • Les antihypertenseurs centraux qui agissent sur les récepteurs alpha des cellules pariétales des artères. Ils sont le plus souvent prescrits en cas d’échec de deux traitements associés ou en période de grossesse pour les femmes hypertendues.

La prévention de l’hypertension

Ces différents traitements seront moins efficaces si on ne respecte pas les règles d’or, ce sont des mesures de prévention pour les personnes en bonne santé et des mesures de renforcement thérapeutique pour les hypertendus :

  1. Manger peu d’aliments salés : les aliments trop salés constituent un danger imminent, trop de sodium dans le sang provoque une déshydratation intracellulaire due au passage des liquides du milieu intracellulaire vers la circulation sanguine d’où une augmentation de la tension artérielle. Une consommation moyenne de moins de 6 g de sel par jour (moins de 2,4 g de sodium) est fortement recommandée.
  2. Faire l’activité physique au moins 03 fois par semaine pendant au moins 30 minutes comme la marche, le vélo ou le footing, le but du sport est de maintenir un poids stable, protéger le cœur et les artères et avoir une bonne condition morale.
  3. Lutter contre le stress chronique qui augmente la sécrétion des catécholamines tel que l’adrénaline, cette hormone qui agit en réduisant la lumière des artères, ce qui peut provoquer une hypertension artérielle résistante au traitement.
  4. Manger suffisamment des fruits et des légumes en raison de leur richesse en vitamines, minéraux et antioxydants qui luttent contre le stress et préviennent certains types de cancers et de maladies chroniques.
  5. Diminuer la consommation des matières grasses qui contiennent le mauvais cholestérol (LDL) comme les viandes rouges (bovins, ovins) en les remplaçant par les poissons, l’huile d’olive et les oléagineux qui contiennent les bons gras (HDL) pour protéger le système cardiovasculaire et diminuer le risque de constitution des plaques d’athéromes au niveau des artères.
  6. Éviter la consommation du tabac et de l’alcool (ne pas dépasser 15 g d’éthanol par jour) : les deux sont des facteurs de risque cardiovasculaires, mais qui ont également des effets néfastes sur les poumons, le foie et la vessie : cancer du poumon, cancer de la vessie, cirrhose du foie et insuffisance hépatique.
  7. Faire un bilan général semestriel ou annuel : au moins une cholestérolémie, taux de triglycérides, taux de sodium et de potassium sanguins afin de dépister une hypertension artérielle silencieuse.

0 Comments

Leave a Comment