1. La respiration intermittente, une solution pour soulager les angoisses
  2. Tout savoir sur l’implant oculaire
  3. Comment peut-on identifier des verres Varilux d’Essilor à l’achat ?
  4. Matelas médical : comment bien le choisir ?
  5. Les barres d’appui : comment faire leur choix ?
  6. Bien choisir une couche pour adulte : quels sont les critères ?
  7. Coussin de positionnement : lequel choisir selon les zones à soulager ?
  8. Casque anti bruit pour dormir : quels sont les critères pour bien le choisir ?
  9. Comment choisir un bon site de rencontre seniors ?
  10. Chaise de douche, tout ce qu’il faut savoir
  11. Prothèse de hanche, comment mieux vivre après l’opération ?
  12. Coussin orthopédique, comment bien le choisir ?
  13. Siège de bain pour bébé, comment l’utiliser ?
  14. Couche adulte : une protection efficace pour combattre l’incontinence
  15. Rollator : tout savoir sur le déambulateur à roulettes
  16. Vente en viager : avantages et inconvénients de ce type de transaction
  17. Lipocavitation/radiofréquence : deux techniques anti-âges pour remodeler votre silhouette
  18. Attelle poignet : pourquoi et quand la porter ?
  19. Matelas anti-escarre : tout savoir sur ce matelas médicalisé
  20. Choix d’une canne de marche : comment s’y prendre ?
  21. Le tabouret de douche, le meilleur accessoire pour plus de sécurité sous la douche
  22. Quels sont les différents types de tensiomètres ?
  23. Le Yoga Nidra, une solution pour améliorer la qualité de votre sommeil
  24. La téléassistance, un outil sécurisant pour les personnes âgées
  25. Sénior et continuer à travailler, comment faire ?
  26. Comment retrouver l’âme sœur quand on est senior ?
  27. Le fonctionnement de la carte senior SNCF
  28. Quelles sont les démarches quand on prend sa retraite ?
  29. 5 bonnes raisons pour faire construire quand vous prenez votre retraite
  30. Améliorer le transit intestinal grâce à votre alimentation et des exercices
  31. Comment choisir une canne de marche
  32. Petits aménagements facile à réaliser pour la sécurité du logement d’un senior
  33. Les capteurs intelligents dans les soins aux personnes âgées
  34. Amour sans âge : les seniors et les rencontres
  35. Les personnes âgées voyageant seules : Quelques solutions intéressantes
  36. 7 avantages de l’exercice pour les seniors
  37. Pourquoi s’hydrater est-il crucial pour les personnes âgées ?
  38. Seniors : prendre soin de son cœur
  39. Seniors : mieux combattre l’arthrose
  40. Comment lutter contre les rides à la cinquantaine ?
  41. Comment lutter contre le reflux gastrique ?
  42. Les 5 erreurs à éviter pour les préretraités et les retraités
  43. Ce que les femmes devraient savoir sur le cancer du sein – Peu importe leur âge
  44. Marcher 20 minutes par jour peut vous sauver la vie
  45. Les dangers pour la santé de la position assise
  46. 6 Tactiques simples pour combattre la solitude
  47. Pourquoi le ronflement s’aggrave avec l’âge et ce que vous pouvez y faire
  48. Les 7 avantages de la danse à tout âge
  49. L’importance d’avoir, ou d’être, un défenseur des droits des patients
  50. Pleins feux sur les cheveux argentés
  51. Pourquoi ai-je besoin de lunettes de lecture pour le menu ?
  52. J’obtiens un divorce : Alors, qui serai-je maintenant ?
  53. Comment lutter contre l’hypertension artérielle
  54. Qu’est-ce que le vieillissement normal ?
  55. Pourquoi le jardinage est une bonne activité en vieillissant
  56. Ce que les + de 50 ans devraient savoir au sujet de leur thyroïde
  57. Pour les femmes âgées, la violence familiale n’est souvent pas physique
  58. Une nouvelle approche du cancer de la prostate à faible risque
  59. Visites de chiens en thérapie
  60. 7 erreurs communes d’entraînement les plus courantes commises par les débutants
  61. Le tapis de fleurs, soulage-t-il vraiment les maux de dos ?
  62. Dernière tendance : nostalgie pour la déco de votre maison
  63. 4 bonnes pratiques pour communiquer avec les seniors
  64. Quelques idées pour le bien-être des personnes âgées
  65. Pourquoi la maladie du parent âgé peut modifier la relation parent enfant

Le coussin orthopédique est un accessoire parfait pour les personnes souffrant de mal de dos ou de douleurs cervicales. Il facilite et apaise le sommeil. Découvrez dans cet article ce que c’est et les critères pour bien le choisir.

Coussin orthopédique, de quoi s’agit-il ?

Le coussin orthopédique est encore appelé oreiller orthopédique ou oreiller ostéopathique. C’est un accessoire permettant de soulager les douleurs cervicales et le mal de dos pendant votre sommeil. Il est généralement fait en latex ou en mousse polyuréthane. Ces divers constituants lui permettent d’épouser les courbures de la région cervicale.

L’oreiller orthopédique est adapté à toute personne souffrant de douleurs chroniques au cou ou à la nuque (arthrose cervicale, spondylose cervicale). En dehors de ces dernières, le coussin cervical peut être utilisé par d’autres profils de personnes.

Qui peut utiliser l’oreiller cervical ?

L’oreiller orthopédique peut être utilisé par plusieurs personnes. Si vous ronflez, il permettra de limiter les ronflements. Son rôle est de libérer les voies respiratoires. Par ailleurs, il facilite le sommeil dans votre position favorite ; que cela soit sur le ventre, le dos ou le côté.

Notez qu’il n’y a pas de contre-indications en ce qui concerne l’utilisation de cet accessoire. Mais prenez en compte les recommandations de votre médecin pour votre choix. Ce conseil s’applique à toute personne souffrant de douleurs cervicales.

Pourquoi en faire usage ?

Les avantages de l’oreiller orthopédique sont multiples.

Vertèbres cervicales bien alignées

Le coussin orthopédique soutient les muscles du cou et de la nuque du dormeur. Le cou est très sollicité pour le maintien de la tête au cours de la journée. Il est important le soir qu’il puisse se trouver dans une position naturelle afin de se relâcher. Ainsi, cet accessoire assure le rôle de soutien et permet un alignement parfait des muscles des cervicales.

L’oreiller ostéopathique s’adapte à toutes les morphologies

Il ne demande aucun effort et s’allie parfaitement à votre taille, votre corpulence et votre poids. Le seul critère qui peut varier ici est votre façon de dormir, car tous les formats de coussin peuvent être utilisés.

Le coussin orthopédique est une fabrication de qualité

Il est le résultat de nombreux soins et travaux minutieux de plusieurs équipes de fabrication. Cet accessoire est conçu pour durer dans le temps en dépit des lavages à répétition et de l’utilisation. Sa durée de vie moyenne est d’environ 10 ans, ce qui en fait un investissement rentable.

Comment bien choisir son oreiller orthopédique ?

Plusieurs entreprises proposent des coussins orthopédiques. Cependant, tous les produits ne sont pas de la même qualité et les modèles peuvent varier. Il existe une grande différence entre un oreiller moelleux et un coussin ergonomique. Ainsi, ne vous basez pas uniquement sur la quantité de mousse pour faire votre choix. Voici quelques critères à prendre en compte.

Votre position de sommeil

C’est le principal critère de choix d’un oreiller orthopédique. Le modèle de coussin sera variable en fonction de votre position de sommeil. De façon générale, il existe trois types de positions de sommeil : sur le dos, le côté et sur le ventre. La meilleure manière de dormir est celle qui se fait sur le dos. Un oreiller ostéopathique dense, épais et rectangulaire est parfait pour cette position, car il soutient le cou et maintient en coussinbonne posture votre tête.

Le coussin ergonomique est adapté à toutes personnes se couchant naturellement sur le ventre. Choisissez un coussin assez ferme, mais confortable pour un bon maintien de votre tête si vous préférez dormir sur le côté. Cette position est d’ailleurs celle qu’adoptent la plupart des gens.

La matière de l’oreiller

La matière de votre coussin orthopédique doit être choisie minutieusement.

  • Pour un oreiller ergonomique : optez pour un coussin fait à partir de matière synthétique.
  • Pour un confort optimal : choisissez un oreiller orthopédique avec mousse mémoire de forme. Ce modèle garde l’empreinte de votre tête sur le coussin et vous permet de prendre une position confortable une fois couchée.
  • Les coussins ergonomiques en latex : ils sont fermes et confortables. Cependant, ils ne conviennent pas à tout le monde pour des raisons d’allergies.

D’autres critères comme la hauteur, l’épaisseur et la taille de l’oreiller sont également à prendre en compte.

Conclusion

En résumé, pour bien choisir un coussin orthopédique, vous devez d’abord considérer votre position de sommeil. Ensuite s’ajoute le choix de la matière ainsi que de l’épaisseur et de la taille de votre coussin.