Aller au contenu

Le cataplasme à l’huile de ricin : la solution miracle à tous les maux des séniors

Ce n’est un secret pour personne, la période du troisième âge est l’une des plus difficiles à vivre. Il n’est pas rare d’entendre certains séniors se plaindre du fardeau inévitable de la vieillesse, et ceci se comprend aisément au vu tout ce qu’ils endurent au quotidien : douleurs musculo-articulaires, réduction de la mobilité, alopécie, constipation chronique, etc. Face à tous ces maux, l’utilisation du cataplasme à l’huile de ricin semble leur apporter de soulagement. Quels sont ses bienfaits pour l’organisme ? Pourquoi est-il la forme d’utilisation la plus recommandée ? Découvrez les réponses dans cet article.

Qu’est-ce qu’un cataplasme à l’huile de ricin ?

Encore appelé emplâtre, un cataplasme n’est rien d’autre qu’un morceau de tissu imbibé d’huile que l’on place sur la partie du corps à traiter pour permettre une diffusion directe du principe actif. Il s’agit d’une technique éprouvée dont l’utilisation remonte à des siècles av. J-C. Dans le cas d’espèce, le cataplasme à l’huile de ricin s’obtient par imbibition d’une serviette, d’un drap, ou de tout autre morceau de tissu de l’huile extraite des graines de ricin.

Ricin Appartenant à la famille des euphorbiacées, le ricin est en effet une grande plante originaire du nord de l’Afrique. Il est également connu sous le nom de « Palma Christi » en raison de ses immenses feuilles palmées pouvant atteindre 40 cm de longueur parfois. Ses fruits sont semblables à des capsules hérissées de pointes molles renfermant généralement trois grosses graines.

C’est la ressemblance de ces dernières à d’énormes tiques appelées « ricinus » en latin qui a valu à la plante le nom de ricin. Les graines de ricin renferment entre 40 à 60 % une huile grasse riche en acide ricinoléique. Elles renferment également une lectine (la ricine) et un alcaloïde (la ricinine) qui n’étant pas liposolubles ne se retrouvent donc pas dans l’huile.

Cette particularité est d’une importance capitale, car la ricine est connue comme étant un poison redoutable. Cinq prises orales de la graine de ricin suffiraient pour entraîner la mort. C’est pour cela que vous devriez plutôt opter pour l’emplâtre de l’huile de ricin.

Quels sont les bienfaits de l’huile de ricin pour séniors ?

Les vertus de l’huile de ricin sont nombreuses et elles semblent toutes convenir de façon particulière au bien-être des personnes du troisième âge. Le cataplasme à l’huile de ricin peut donc s’utiliser dans plusieurs situations.

Douleurs articulaires

Elles sont sans doute les maux les plus récurrents chez les séniors. Qu’il s’agisse d’une arthrose (dégénérescence de l’articulation) ou d’une arthrite (infection de l’articulation), l’efficacité de l’huile de ricin est la même. Il vous suffit d’appliquer le cataplasme au siège de la douleur pendant quelque temps pour ressentir un soulagement total.

L’alopécie et les problèmes de peau

L’huile de ricin peut être utilisée pour n’importe quel problème de peau. Chez les personnes âgées, son utilité réside dans le fait qu’elle permet de régénérer les cellules de la peau, permettant ainsi de corriger les imperfections dues au vieillissement. Elle permet également de lutter contre la perte des cheveux en favorisant la revitalisation du cuir chevelu.

L’insomnie et l’anxiété

Cataplasme à l’huile de ricin Il s’agit de situations très couramment observées chez les séniors. Avant d’opter pour une solution médicamenteuse, vous devriez d’abord essayer l’huile de ricin. Mettez juste une à deux gouttes dans chaque oreille les soirs au coucher ou appliquez-le en cataplasme pendant une heure sur votre plexus soléaire et vous obtiendrez satisfaction.

La constipation chronique et l’aérophagie

Il s’agit également d’un mal très fréquent chez les personnes âgées. Grâce à ses propriétés laxatives, l’huile de ricin peut très vite soulager n’importe quel inconfort digestif.

Comment préparer un cataplasme à l’huile de ricin ?

Pour préparer vous-même votre cataplasme à l’huile de ricin, voici l’essentiel dont vous avez besoin :

  • un flacon d’huile de ricin ;
  • un morceau de tissu en coton ;
  • une serviette chaude ou une bouillotte chaude ;
  • et parfois un film transparent.

Commencez par imbiber le morceau de tissu en coton avec l’huile de ricin. Placez ensuite la serviette chaude ou la bouillotte chaude par-dessus le tissu. Votre cataplasme est ainsi fait et prêt pour l’emploi. Parfois, pour ne pas trop salir la serviette ou la bouillotte, vous pouvez mettre un film transparent.

Conclusion

Le cataplasme à l’huile de ricin présente de nombreux bienfaits pour les séniors. N’hésitez donc pas à l’utiliser pour vos petits maux quotidiens.