1. La respiration intermittente, une solution pour soulager les angoisses
  2. Tout savoir sur l’implant oculaire
  3. Comment peut-on identifier des verres Varilux d’Essilor à l’achat ?
  4. Matelas médical : comment bien le choisir ?
  5. Les barres d’appui : comment faire leur choix ?
  6. Bien choisir une couche pour adulte : quels sont les critères ?
  7. Coussin de positionnement : lequel choisir selon les zones à soulager ?
  8. Casque anti bruit pour dormir : quels sont les critères pour bien le choisir ?
  9. Comment choisir un bon site de rencontre seniors ?
  10. Chaise de douche, tout ce qu’il faut savoir
  11. Prothèse de hanche, comment mieux vivre après l’opération ?
  12. Coussin orthopédique, comment bien le choisir ?
  13. Siège de bain pour bébé, comment l’utiliser ?
  14. Couche adulte : une protection efficace pour combattre l’incontinence
  15. Rollator : tout savoir sur le déambulateur à roulettes
  16. Vente en viager : avantages et inconvénients de ce type de transaction
  17. Lipocavitation/radiofréquence : deux techniques anti-âges pour remodeler votre silhouette
  18. Attelle poignet : pourquoi et quand la porter ?
  19. Matelas anti-escarre : tout savoir sur ce matelas médicalisé
  20. Choix d’une canne de marche : comment s’y prendre ?
  21. Le tabouret de douche, le meilleur accessoire pour plus de sécurité sous la douche
  22. Quels sont les différents types de tensiomètres ?
  23. Le Yoga Nidra, une solution pour améliorer la qualité de votre sommeil
  24. La téléassistance, un outil sécurisant pour les personnes âgées
  25. Sénior et continuer à travailler, comment faire ?
  26. Comment retrouver l’âme sœur quand on est senior ?
  27. Le fonctionnement de la carte senior SNCF
  28. Quelles sont les démarches quand on prend sa retraite ?
  29. 5 bonnes raisons pour faire construire quand vous prenez votre retraite
  30. Améliorer le transit intestinal grâce à votre alimentation et des exercices
  31. Comment choisir une canne de marche
  32. Petits aménagements facile à réaliser pour la sécurité du logement d’un senior
  33. Les capteurs intelligents dans les soins aux personnes âgées
  34. Amour sans âge : les seniors et les rencontres
  35. Les personnes âgées voyageant seules : Quelques solutions intéressantes
  36. 7 avantages de l’exercice pour les seniors
  37. Pourquoi s’hydrater est-il crucial pour les personnes âgées ?
  38. Seniors : prendre soin de son cœur
  39. Seniors : mieux combattre l’arthrose
  40. Comment lutter contre les rides à la cinquantaine ?
  41. Comment lutter contre le reflux gastrique ?
  42. Les 5 erreurs à éviter pour les préretraités et les retraités
  43. Ce que les femmes devraient savoir sur le cancer du sein – Peu importe leur âge
  44. Marcher 20 minutes par jour peut vous sauver la vie
  45. Les dangers pour la santé de la position assise
  46. 6 Tactiques simples pour combattre la solitude
  47. Pourquoi le ronflement s’aggrave avec l’âge et ce que vous pouvez y faire
  48. Les 7 avantages de la danse à tout âge
  49. L’importance d’avoir, ou d’être, un défenseur des droits des patients
  50. Pleins feux sur les cheveux argentés
  51. Pourquoi ai-je besoin de lunettes de lecture pour le menu ?
  52. J’obtiens un divorce : Alors, qui serai-je maintenant ?
  53. Comment lutter contre l’hypertension artérielle
  54. Qu’est-ce que le vieillissement normal ?
  55. Pourquoi le jardinage est une bonne activité en vieillissant
  56. Ce que les + de 50 ans devraient savoir au sujet de leur thyroïde
  57. Pour les femmes âgées, la violence familiale n’est souvent pas physique
  58. Une nouvelle approche du cancer de la prostate à faible risque
  59. Visites de chiens en thérapie
  60. 7 erreurs communes d’entraînement les plus courantes commises par les débutants
  61. Le tapis de fleurs, soulage-t-il vraiment les maux de dos ?
  62. Dernière tendance : nostalgie pour la déco de votre maison
  63. 4 bonnes pratiques pour communiquer avec les seniors
  64. Quelques idées pour le bien-être des personnes âgées
  65. Pourquoi la maladie du parent âgé peut modifier la relation parent enfant

La barre d’appui est une aide technique qui se révèle très pratique dans de nombreux cas. En effet, elle permet par exemple aux individus en situation de handicap de s’appuyer de manière sécurisée afin de se mettre debout. Elle prévient aussi les chutes dans les espaces à usage individuel. Si vous souhaitez vous en procurer, lisez cet article pour savoir quel modèle choisir selon vos besoins.

Pour quel type de barres d’appui opter ?

Les barres d’appui se déclinent en plusieurs types et leur choix doit se faire suivant vos besoins.

  • Les modèles droits courts : ils sont souvent longs d’à peu près 30 à 40 cm.
  • Droits longs : ergonomiques, ils ont un diamètre de 25 à 30 mm et leur longueur excédant 45 cm peut atteindre 70 cm.
  • Coudés 135 ° : ils présentent un angle de 135 ° en leur milieu, avec 2 ou 3 points d’ancrage selon le modèle.
  • Relevables : ils offrent plus de soutien s’ils sont accompagnés d’une béquille. On peut aussi les fixer soit sur un poteau de maintien fixé au sol soit sur un mur.
  • En T : ils sont constitués de deux tubes, dont l’un placé horizontalement et l’autre à la verticale au milieu du précédent. Ils sont fixés à l’aide de 3 ou 4 points d’ancrage.

Quelle barre d’appui pour quel usage ?

Chacune des barres d’appui suscitées possède une fonction assez précise. Vous devez alors opter pour un modèle adéquat selon la pièce dans laquelle il sera installé.

Les barres d’appui à installer dans une douche

Si vous souhaitez sécuriser la douche, choisissez une barre de douche soit en T soit en L. Ce sont des modèles qui comportent une barre horizontale et une verticale liées entre elles grâce à des points de fixation. Ils vous serviront de soutien lorsque vous êtes debout et vous permettront de faire facilement votre toilette. Le segment horizontal facilite l’entrée et la sortie de la douche.

À proximité de la baignoire

L’idéal est d’installer une barre d’appui coudée 135 ° près de votre baignoire. De la sorte, vous pourrez vous remettre plus aisément à la verticale lorsque vous êtes assis dans la cuve. Fixez la pièce au mur de manière parallèle à la longueur de votre baignoire pour bénéficier d’un confort optimal lors de l’usage.

Au sein d’un cabinet d’aisances

Les barres d’appui particulièrement fabriquées pour un usage à côté des w.c. sont les modèles relevables. L’usage de ces derniers est plus aisé que celui des barres d’appui murales simples. En effet, lors de leur installation, il faut les positionner perpendiculairement au mur.

Le support relevable aide l’utilisateur lorsqu’il souhaite se déplacer les w.c. et son fauteuil. Une fois qu’on finit de se servir de la barre, on peut la replier et la relever afin d’avoir plus de place. D’après l’arrêté du 20 avril 2017, il est indispensable de prévoir une barre d’appui près de la cuvette. Le but est de faciliter le déplacement des personnes en fauteuil roulant et de leur permettre de se redresser.

Ces barres d’appui doivent être mises en place à une distance comprise entre 0,40 et 0,45 m du siège de toilette. Ils doivent aussi avoir une hauteur variant de 0,70 à 0,80 m. Il est nécessaire de les fixer correctement pour que les adultes puissent s’y accoter.

Pour une cabine d’essayage

Aménagez votre cabine d’essayage et rendez-la accessible à tout individu en y installant un modèle de barre d’appui droit, long ou court. Vos clients utiliseront cet accessoire comme support afin d’avoir un appui stable en position debout. Lorsqu’il est plus long, il peut aider les utilisateurs à se mouvoir sur une distance faible.

Autres critères à prendre en compte pour choisir une barre d’appui

Outre le type et l’emplacement des barres d’appui, il existe d’autres caractéristiques que vous devez étudier avant de faire un choix.

barres d’appuiLa morphologie des utilisateurs

Considérez la charge maximale que la barre d’appui est capable de supporter ainsi que l’emplacement (privé ou public) où elle doit être installée. Ainsi, vous pourrez sélectionner un modèle robuste et stable procurant la sécurité nécessaire.

La fixation

Choisissez la barre d’appui en fonction du support qui l’accueillera. Aussi, si vous voulez la déplacer comme bon vous semble ou n’avez pas envie d’endommager votre mur, optez pour un modèle à ventouse. Par contre, si vous ne comptez pas la déménager, une barre d’appui fixe serait idéale.

Conclusion

En définitive, les barres d’appui sont des accessoires pratiques pour prévenir les chutes. Pour les choisir, il faut prendre en compte les critères tels que le modèle de l’objet, l’emplacement, la fixation et la morphologie des utilisateurs.