1. Quelles sont les démarches quand on prend sa retraite ?
  2. 5 bonnes raisons pour faire construire quand vous prenez votre retraite
  3. Améliorer le transit intestinal grâce à votre alimentation et des exercices
  4. Comment choisir une canne de marche
  5. Petits aménagements facile à réaliser pour la sécurité du logement d’un senior
  6. Les capteurs intelligents dans les soins aux personnes âgées
  7. Amour sans âge : les seniors et les rencontres
  8. Les personnes âgées voyageant seules : Quelques solutions intéressantes
  9. 7 avantages de l’exercice pour les seniors
  10. Pourquoi s’hydrater est-il crucial pour les personnes âgées ?
  11. Seniors : prendre soin de son cœur
  12. Seniors : mieux combattre l’arthrose
  13. Comment lutter contre les rides à la cinquantaine ?
  14. Comment lutter contre le reflux gastrique ?
  15. Les 5 erreurs à éviter pour les préretraités et les retraités
  16. Ce que les femmes devraient savoir sur le cancer du sein – Peu importe leur âge
  17. Marcher 20 minutes par jour peut vous sauver la vie
  18. Les dangers pour la santé de la position assise
  19. 6 Tactiques simples pour combattre la solitude
  20. Pourquoi le ronflement s’aggrave avec l’âge et ce que vous pouvez y faire
  21. Les 7 avantages de la danse à tout âge
  22. L’importance d’avoir, ou d’être, un défenseur des droits des patients
  23. Pleins feux sur les cheveux argentés
  24. Pourquoi ai-je besoin de lunettes de lecture pour le menu ?
  25. J’obtiens un divorce : Alors, qui serai-je maintenant ?
  26. Comment lutter contre l’hypertension artérielle
  27. Qu’est-ce que le vieillissement normal ?
  28. Pourquoi le jardinage est une bonne activité en vieillissant
  29. Ce que les + de 50 ans devraient savoir au sujet de leur thyroïde
  30. Pour les femmes âgées, la violence familiale n’est souvent pas physique
  31. Une nouvelle approche du cancer de la prostate à faible risque
  32. Visites de chiens en thérapie
  33. 7 erreurs communes d’entraînement les plus courantes commises par les débutants
  34. Le tapis de fleurs, soulage-t-il vraiment les maux de dos ?
  35. Dernière tendance : nostalgie pour la déco de votre maison
  36. 4 bonnes pratiques pour communiquer avec les seniors
  37. Quelques idées pour le bien-être des personnes âgées
  38. Pourquoi la maladie du parent âgé peut modifier la relation parent enfant

La grande majorité des seniors, c’est à dire les personnes âgées de 65 ans et plus disent vouloir continuer à vivre dans leur propre maison à mesure qu’ils avancent en âge. Malheureusement, puiser dans ses économies pour réparer ou modifier une maison peut s’avérer stressant.

Il existe de nombreux projets façon de sécuriser le logement d’un senior qu’il est possible de réaliser soi-même. Voici quelques solutions à mettre en œuvre vous-même pour que votre maison reste sûre pendant de nombreuses années.

Des revêtements de sol antidérapants

Une personne  sur quatre âgée de 65 ans et plus déclare chuter chaque année.

Salle de bain

La salle de bain est un lieu de chute fréquent. Une façon de réduire les risques de glisser ou de tomber sur le sol mouillé d’une salle de bains est de remplacer le sol par une surface antidérapante. Divers matériaux, tels que le caoutchouc, le vinyle antidérapant ou le liège, sont plus surs que le carrelage ou le lino.

Pour la baignoire, les tapis antidérapants sont indispensables et ne coûtent pas cher. Un tapis de bain antidérapant avec des ventouses ne coûte qu’une dizaine d’euros. Il existe aussi des sprays antidérapants pour la baignoire ou la douche et des adhésifs résistants à l’eau.

Autres pièces

La moquette, par exemple, doit être fixée solidement et ne doit pas avoir plus de 2cm d’épaisseur.

Recherchez les cordons électriques ou autres objets qui pourraient présenter un risque de faire trébucher et retirez-les ou attachez-les avec du ruban adhésif.

Installations de barres d’appui

amenagements-logement-seniorLes barres d’appui sont une modification courante de la maison qui peut aider une personne ayant des problèmes de force, de mobilité ou d’équilibre à passer facilement de la position assise à la position debout ou inversement.

Le type de barre d’appui dont vous aurez besoin dépendra de l’endroit où vous allez l’utiliser. Les barres d’appui sont souvent installées dans les salles de bains, les baignoires et les douches.

Les barres d’appui doivent être installées dans des murs en dur plutôt que dans des plaques de plâtre. Bien que les barres d’appui standard soient souvent en métal, il existe des options en blanc, en laiton ou en doré pour mieux s’intégrer au décor d’une pièce.

Un autre type de barre d’appui, une barre allant du sol au plafond, est utile dans la chambre ou dans tout endroit où il n’y a pas de mur.

Surélévation d’une toilette

Remplacer les WC par des toilettes plus faciles d’accès pourrait donner un sentiment de sécurité à une personne qui a des difficultés à s’asseoir ou à se lever.

Les toilettes adaptées aux personnes âgées ou handicapées, appelées toilettes à hauteur de confort, sont plus élevées de quelques centimètres que hauteur d’une toilette standard. Avant de choisir des toilettes, il faut déterminer la taille et la hauteur des toilettes la plus confortable. Une personne de petite taille ne se sentira peut-être pas en sécurité si elle doit grimper sur des toilettes trop hautes.

Vous avez deux options, remplacer toute la cuvette des WC ou placer un rehausseur de WC.

L’installation d’une toilette plus haute équivaut à l’installation d’une toilette standard. Une autre option pour les personnes à mobilité réduite consiste à installer des toilettes intelligentes qui nettoient et assèchent l’utilisateur. Certaines peuvent nécessiter une prise électrique à proximité ou des modifications du câblage électrique.

Parmi les options moins coûteuses, on trouve les cadres de sécurité pour toilettes qui flanquent les deux côtés des toilettes et permettent à une personne de saisir le cadre pour se lever ou s’asseoir. Les rehausseurs de siège de toilette peuvent être placés sur le dessus d’une toilette existante. Les deux options sont accessibles pour un prix modique et ne nécessitent aucun travail de rénovation.

Lampes chauffantes pour salle de bains

Les seniors sont plus sensibles aux variations de température. Quand on sort du bain ou de sa douche, on peut vite attraper froid. Une lampe chauffante à infrarouge dans la salle de bain peut fournir de la chaleur lorsqu’une personne âgée met un peu plus de temps à entrer et à sortir de la baignoire ou de la douche.

Placer une ampoule infrarouge, ainsi qu’une ampoule ordinaire, dans un plafonnier est un moyen facile d’ajouter du confort.

Remplacer la robinetterie

Remplacer les robinets par des poignées à levier est plus facile pour une personne souffrant d’arthrite ou de problèmes de préhension de pousser vers le bas plutôt que d’avoir à saisir et à tourner.

Vous avez aussi les robinets qui ont un détecteur qui font couler l’eau grâce au passage de vos mains. Ils s’arrêtent automatiquement après quelques secondes selon leur programmation.

Installation d’une rampe

L’installation d’une rampe permanente permettant d’entrer chez vous à l’aide d’un déambulateur ou d’un fauteuil roulant est un investissement qui vous permet de rester chez même si vous avez subi une perte de mobilité. Lorsqu’une rampe permanente n’est pas possible ou est trop coûteuse, une rampe portable peut être une alternative. Il existe des rampes portables permettant de franchir une marche ou un seuil à l’entrée d’une maison .

Pour éviter les glissades et les chutes, recherchez des rampes robustes et dotées d’une surface de traction élevée. Examinez les spécifications relatives au poids que les rampes peuvent supporter. Les rampes sont disponibles en différentes longueurs et certaines sont munies de poignées.

Des luminaires adaptés aux seniors

Un peu de lumière peut faire une énorme différence dans la création d’un environnement plus sûr. Par exemple, une veilleuse toute la nuit permet à un senior de voir clair s’il doit se lever pour aller aux toilettes.

L’installation d’un éclairage encastré sur un variateur de lumière ne coûte pas très cher, quelques dizaines d’euros.

Autre solution, les lampes équipées de détecteurs de mouvement qui détectent l’entrée d’une personne dans une pièce et qui allument les lumières. Il existe aussi des version en luminaires extérieurs qui empêchent de faire une chute dans une allée par exemple. L’installation d’un interrupteur à détecteur de mouvement est assez facile.

Autre luminaires utiles, des lampes adhésives à coller pour éclairer davantage sous les armoires. Un paquet de lampes à LED à coller est une bonne option.

Élargissement des portes

Les portes posent souvent problèmes surtout pour les personne qui sont en fauteuil roulant. Les portes doivent avoir une largeur d’au moins 1 mètre pour faire de la place à un fauteuil ou à un déambulateur.

Les portes standard ont souvent ces mesures : 78 cm ou 83 cm, c’est trop peu ! Il peut être coûteux d’élargir une porte, mais ce n’est pas forcément le cas.Il faut voir si la porte est une ouverture dans un mur porteur ou dans une simple cloison.

Dans ce dernier cas, pour élargir une porte, il est facile de dépendre la porte, élargir l’encadrement afin de pouvoir poser une porte ayant une vingtaine de centimètres de plus.

Télé-surveillance

Pour les seniors vivant seuls, un système de surveillance à domicile ou un système d’alerte médicale peut contribuer à assurer la tranquillité d’esprit d’une personne âgée qui se sent en sécurité chez elle.

Ces systèmes comprennent souvent une station de base et un collier ou une montre-bracelet portable. Les caractéristiques varient, mais de nombreux systèmes offrent une détection automatique des chutes qui alertera les représentants de l’entreprise lorsqu’une personne âgée aura fait une chute. Certains fournissent des boîtes à pilules numériques qui ne peuvent être ouvertes que lorsqu’il est temps pour une personne de prendre ses médicaments. D’autres ont des dispositifs de suivi de l’activité qui peuvent alerter les membres de la famille ou les soignants lorsque le dispositif n’est pas porté ou détecter lorsqu’une personne est inactive à un moment où elle se déplace habituellement.